Zéro achat neuf
Ethique

Rien de neuf en 2019: Le Bilan

Défi relevé ?

Déjà plus d’un an écoulé, l’heure du verdict a sonné.

Mes objectifs étaient les suivants ;
– ne plus me laisser tenter par des choses sans intérêt chez Noz.
– me créer une garde robe capsule (environ 100 pièces).
– trouver une alternative pour les articles que je continue d’acheter neuf (sous vêtements, papeterie…).

N’hésitez pas à lire mon  premier article  pour vous remettre dans le bain. Je l’avais posté 10 jours après le lancement du défi. Vous y découvrirez mes antécédents et mes peurs. Il sera de bon conseil pour toutes les personnes qui veulent franchir le cap.

Je me suis donc lancée dans ce défi sereinement car on ne sait jamais de quoi la vie est faite. Mon année 2019 aura finalement été sous le signe du voyage, de l’amour et de l’hyperactivité.

Janvier: Mi figue – mi raisin

Je commence donc l’année par un voyage hivernal au Kosovo. C’est la première fois que je partais à cette saison donc il me fallait un minimum d’équipement (sous-vêtements thermiques, veste en goretex, chaussettes chaudes,  grand sac à dos, chaussures type Sorel…). J’aime être très bien équipée, c’est un fait. Pourtant habituée à acheter d’occasion, j’ai rapidement été prise de cours pour prendre le temps de trouver les bons articles. Il faut savoir que la bête noire des alternatives au neuf, c’est LE MANQUE DE TEMPS. J’ai donc mis en place mon plan B : des achats neufs responsables. Après avoir effectué des recherches sur la qualité des produits, les conditions humaines des employés et l’engagement écologique de la marque il fallait que ça reste dans mon budget. Pour mes 3 achats responsables, je me suis tournée vers les marques Oldo,  Labonal et Deuter.
Pour les deux autres achats, ça a été plus compliqué. Ma plus grande déception reste la veste en goretex Millet. Avec un an de recul, le top aurait été d’en acheter une directement plus éthique / écolo, de la marque Eider par exemple, sans PFC mais c’était hors budget (d’ailleurs, après 1 an de recherche , je ne la possède toujours pas). ll y a aussi eu ma virée chez Décathlon la veille du départ car j’avais absolument besoin d’un sac de compression.

Résultat: 5 achats neufs dont 2 pas très éthiques

Février: L’impasse

Ce voyage avait nécessité beaucoup d’achats neufs mais je restais pleine de bonnes résolutions. J’avais donc fait changer la vitre de mon téléphone durant mon voyage, afin de prolonger sa durée de vie et de trouver une alternative à l’achat neuf. Lors de mon retour en France la vitre se décolle déjà. Je décide donc d’anticiper en regardant les téléphones reconditionnés sur quelques sites internet. Malheureusement mon téléphone fait une mauvaise chute ce jour là et l’écran devient entièrement noir (délai de livraison pour un téléphone reconditionné: 48/72h). Je laisse passer une nuit mais ma décision est prise, j’en achète un neuf et je commande une housse de protection et un verre trempé sur Ebay… La culpabilité est à son comble mais quelle alternative existe t’il?

Résultat: 3 achats neufs pas du tout éthiques

Mars: Combler le manque

Après un mois de février hyper mal vécu, je décide d’anticiper tous mes achats afin de ne pas continuer sur cette lignée.  Je ressens comme un manque donc je fais un passage chez Noz (comme je me l’autorise). J’arrive à ne pas me créer de besoins inutiles comme à mon habitude mais j’achète de manière assez compulsive des denrées alimentaires et cela depuis deux mois. Est-ce une évolution?

Résultat: 0 achat neuf

Avril: L’imprévu

Je pars de nouveau en voyage, mais cette fois sur le chemin de Compostelle. Il me faut donc des supers chaussettes (heureusement, j’ai déjà tout le reste). Après maintes recherches, je décide d’acheter deux paires de la marque Thyo. Je ne vous les conseille pas car la résistance et le SAV ne sont pas au rendez vous.

Me voilà en route (un sac de 13 kg sur les épaules), 35 km plus tard, en arrivant au premier refuge mes épaules sont en miettes. Les pèlerins m’indiquent que mon sac est beaucoup trop lourd… et pas du tout adapté ! Je dois donc envisager l’achat d’un nouveau sac au plus vite. J’investi dès le lendemain dans un nouveau sac Deuter, mais je décide de garder mon ancien sac roulé en boule dans le fond du nouveau. Je devrais également racheter une paire de chaussette… Ça sera les seuls achats du mois d’avril, si on ne compte pas les boites de pansement et crème musculaire. Actuellement j`utilise toujours les deux sacs donc c’était la bonne décision à prendre malgré le poids ressenti tout le reste du chemin.

Résultat: 4 achats neufs mais responsables

Mai: Noz is back

Le mois de mai fût pour moi un mois ultra stressant pour moi avec l’organisation de mes 30 ans et autres projets personnels. Qui dit petite forme, dit besoin de réconfort, j”ai donc craqué en allant une fois à Noz. J’y ai acheté de la décoration pour mon anniversaire que je n’ai finalement pas utilisée… C’est dans ces moments là que je me rends compte que l’ont se crée des besoins.

Juin: Une victoire ?

Zéro achat neuf ce mois-ci, probablement grâce à la reprise des vide-greniers.

Juillet: Les soldes

Je n’arrive pas à passer le cap de la lingerie d’occasion et je n’ai pas encore trouvé mon bonheur dans les marques éthiques. J’ai donc profité des soldes pour faire le plein dans une boutique de lingerie… Moyen moyen tout ça !

Résultat: 5 achats neufs

Août: Une belle évolution

Déjà trois mois que la période des vide-greniers a repris.  Je reste une chineuse donc j’achète énormément de choses. J’adore changer régulièrement de déco et de vêtements mais je remarque tout de même une prise de conscience. J’achète moins et je commence même à vider ! Puis maintenant avant chaque achat (hors déco et vêtement) je me demande systématiquement si j’en ai réellement besoin. Si la réponse est oui, je passe des heures sur des sites d’occasions et je fini toujours par trouver ce que je veux ou une solution alternative.

Septembre: Un goût de victoire

Mon anniversaire a finalement eu lieu en Septembre (petit souci logistique). La décoration a été faite uniquement à base d’objets chinés ou trouvés chez mes parents. On va rentrer dans le domaine de l’intime en parlant des cadeaux mais ils ont tous été utiles et éthiques ou de seconde main. J’ai reçu un sac de luxe en cuir fait par une créatrice lyonnaise (Printemps 88), des cosmétiques Cruelty Free, des livres et un gps de randonnée d’occasion puis un billet d’avion. Je suis comblée de voir mon entourage aussi engagé.

Octobre & Novembre: Deuxième étape

A la fin novembre, cela fait déjà 4 mois que je n’ai pas acheté de neuf. Inconsciemment ce nouveau réflexe me pousse à revoir le reste de ma consommation. La seconde étape, c’est les cosmétiques. Aujourd’hui je ne possède plus que l’essentiel et je n`achète que du Cruelty Free sans perturbateurs endocriniens. Je suis également en train de bannir le plastique de ma salle de bain. Mais ça c’est un autre défi !

Décembre: Fiasco party !!

Le mois de décembre a été un réel fiasco à mes yeux car je n’ai pas du tout pris/eu le temps de gérer les achats de noël. Du coup c’est ma sœur qui s`en est occupée pour moi. Elle a commandé 3 articles neufs et sur Amazon… Ça me servira de leçon pour le prochain noël. Pour les autres membres de ma famille j’ai offert des cadeaux “non tangibles” (escape game, concert, restaurant, Famileo, abonnement téléphonique). Ce type de cadeau me permet d’éviter les achats neufs, de rendre les déplacements plus légers et d’espacer les coûts. Que du bonheur ! Concernant les cadeaux que j’ai reçus, ils correspondaient tous à mes valeurs encore une fois. Les deux seuls cadeaux neufs n’avaient pas vraiment d’alternative (casque de vélo, gourde filtrante).

Résultat: 3 achats neufs non responsables

Bilan final: plutôt positif !

Le bilan reste ultra positif malgré quelques achats neufs car je suis réellement devenue patiente. En prenant connaissance de mes besoins exacts, certains de mes achats d’occasion ont mis des mois à se concrétiser. Il m’a fallut 3 ans pour mon ensemble hifi, 1 an pour les Sorel, 3 mois pour mon vélo,  2 mois pour l’aménagement du showroom… Ils me font d`autant plus plaisir car tous ces objets ont une histoire. Mon objectif de 2020 est d’être encore plus patiente et organisée. J`aimerais aussi m`attaquer au tri et à la sélection de ma garde-robe, car je suis bien loin de la collection capsule. En tout cas, je commence à trouver des alternatives pour certains produits comme les collants, les pneus de voiture donc ça me motive beaucoup. Je me lance aussi le défi de ne plus acheter aucune bouteille en plastique (gourde en inox pour le quotidien et filtrante pour les voyages).

Elsa

Ps: je ne craque plus à Noz depuis plus de 7 mois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *